[Test] Team Sonic Racing – PS4 / Xbox One / Switch

Quelques années après “Sonic and Sega All-Stars Racing” puis “Sonic and All-Stars Racing Transformed”, Sonic et ses amis reviennent pour se battre lors de courses endiablées sur PS4, Xbox One et Switch pour moins de 40€ (jeu testé sur PS4).

15 personnages nous attendent dans le jeu pour courir lors de nombreuses courses. De Sonic à Eggman en passant par Amy ou Shadow, les personnages bien connus des fans de la licence sont présents.

Ces personnages sont répartis en 3 catégories : vitesse (ceux ayant simplement les véhicules les plus rapides), technique (n’étant pas ralenti par certains obstacles de la piste comme l’herbe) ou puissant (pouvant briser des obstacles sans être ralenti, et ayant des bonus plus puissant).

En plus de cela, chaque personnage à le droit à 9 personnalisations de véhicule qui en plus d’impacter le visuel, changent également plus ou moins légèrement les performances globales du véhicules. De quoi personnaliser chaque personnage à son style de conduite. Ces personnalisations se gagnent aléatoirement avec des points gagnés à chaque course.

Les pilotes et leur véhicules ne seraient rien sans circuits sur lesquels conduire , et ce n’est pas moins de 21 circuits qui sont présents chacun inspirés des mondes de Sonic et globalement assez différents les uns des autres pour ne pas avoir l’impression de simplement faire des variantes d’autres circuits. Parmi les 21, “seuls” 12 sont nouveaux, les 9 autres proviennent d’anciens jeux de course de la licence, et cela fait plaisir d’en retrouver certains.

Coté pilotage te gameplay, on est dans le classiques avec des drift (glissades) et cascades à réaliser pour plus de boost, des bonus à la pelle (ici appelé wisps) aussi bien offensifs que défensifs qui sont certes classiques, mais souvent très appréciables.

Par contre la grosse nouveauté du jeu est la partie “Team” du titre. En effet, lors de chaque course, des équipes de 3 s’affrontent. et notre résultat seul n’est pas suffisant, encore faut-il que nos coéquipiers se classent correctement pour gagner la course. il n’est pas rare (surtout avec un équipe IA) de finir premier alors que les autres sont en queue de peloton et qu’au final on rate la première marche du podium en cumulant les résultats. C’est parfois frustrant , mais c’est le principe du jeu.

Heureusement, il est possible de s’entraider lors des courses. Premièrement en partageant les wisps que l’on ne veux pas utiliser, mais aussi en donnant du boost à ses coéquipier ou en en récupérant. En passant à coté d’un coéquipier qui va bien moins vite, on lui permet d’avoir un boost rapide pour repartir. Profiter de l’aspiration d’un équipier (mais pas des autres concurrents) permet de gagner du boost également.

Et manœuvre ultime, le “Team Ultimate” permet à tout l’équipe de profiter d’un super boost (qui permet aussi de’envoyer les concurrents dans le décors) qui peut parfois complètement changer la physionomie d’une course ! A chaque action d’équipe on remplis une jauge qui une fois complète permet de lancer ce super boost. Il est même possible de le lancer plusieurs fois par course si l’on coopère bien en équipe tout du long.

Ce coté équipe dont je doutais un peu est en fait extrêmement présent et important pour gagner les courses les plus tendus. Je pensais que cela risquait d’être comme dans le jeu OnRush où je n’avais pas ressenti ce coté équipe, mais c’est tout l’inverse ici.

Aventure Solo permettant de bien prendre en main le jeu et le coté équipe, courses simples en solo ou jusqu’à 4 sur la même consoles, courses en ligne à 12 joueurs, Team Sonic Racing est doté d’un contenu conséquent qui ravira les fan du hérisson et les autres.

Team Sonic Racing, se veut évidement le “Mario Kart” avec Sonic, et encore une fois après des épisodes précédents réussis, le jeu est très agréable. C’est un must-have pour les jeux de courses arcades, et encore plus si vous jouez entre amis à 4 sur le même canapé.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *