[Test] Persona 3 : Dancing in Moonlight / Persona 5 : Dancing in Starlight – PS4 / PSVita

Quelques années après Persona 4 : Dancing All Night sur PS Vita, Persona 3 : Dancing in Moonlight et Persona 5 : Dancing in Starlight sont arrivés sur PS4 (en téléchargement et en physique) et PSVita (en téléchargement).

Pourquoi un seul test pour les deux jeux, et bien parce que ce sont ceux jeux de rythme très fortement ressemblant. En fait, ils sont même identiques coté gameplay. Par contre l’habillage graphique et l’histoire sont différents. Dans les deux cas les personnages sont projetés dans un monde parallèle durant leur sommeil pour participer à un concours de danse !

Chaque jeu contient les personnages correspondants à l’épisode du jeu de rôle, mais aussi et surtout les musiques correspondantes à chacun des jeux. Ne connaissant la licence que de loin, je ne donnerais pas mon avis sur lequel est meilleur coté musique, et de toute façon c’est très subjectif, et cela dépend principalement de votre attachement à l’un ou l’autre jeu. Dans tout les cas, il faut apprécier le style de musique japonais des deux jeux.

Comme je l’ai déjà dis, le gameplay est identique entre les deux jeux. Il faut au rythme de la vingtaine de musique que contient chaque jeu appuyer sur les bons boutons de la manette. La particularité est que 6 touches sont utilisées et qu’elles sont bien réparties sur la manette. 3 à gauche et 3 à droite : “haut”, “gauche” et “bas” (du pad directionnel) d’un coté, et “triangle”, “rond” et “croix” de l’autre.

Ces boutons sont disposés de façon circulaire et bien évidement représentés de la même façon à l’écran, ce qui facilite bien les choses pour s’y retrouver en jeu afin d’appuyer sur les bons bouton en rythme, surtout qu’il arrive souvent qu’il faille appuyer sur 2 bouton à la fois (un de chaque coté, et les 2 du haut, du bas ou du milieu.

Pour “faciliter” encore les choses – mais ne croyez pas que le jeu est facile, loin de là – les notes à jouer apparaissent toujours dans le sens des aiguilles d’une montre (il y a parfois plusieurs fois la même note/touche à jouer) en difficulté normale et facile. Par contre en difficile, le sens change plusieurs fois lors des chansons ce qui complique évidement le jeu.

En plus des notes obligatoires à jouer, il y a ce que le jeu appelle des “scratchs” qui sont des ronds apparaissant régulièrement (toujours au rythme de la musique) et que l’on peut jouer en bougeant l’un ou l’autre des joysticks (ou L1/R1 si l’on veut). Ces “notes” ne sont pas obligatoires, mais nécessaires pour obtenir de bon scores avec le mode “Fever” qui donne un gros bonus.

Pour varier les plaisir, pleins de modificateurs de score sont disponibles permettant de gagner plus de point mais en augmentant la difficulté ou même l’inverse (moins de points mais la possibilité de rater une note sans perdre son combo). Malheureusement il manque un classement pour comparer ses score avec ses amis. Il y en a un global, mais pas facile d’accès (dans des sous-menu).

De plus, les jeux ne sont jouable qu’en solo. Et oui, pas de mode multi en écran splitté pour un jeu de rythme ! C’est vraiment dommage de ne pas pouvoir se defier entre amis autrement qu’en jouant chacun son tour.

Persona 3 : Dancing in Moonlight et Persona 5 : Dancing in Starlight sont 2 jeux de rythme très réussi malgré l’absence d’un mode multi. Je ne peu que conseillé l’achat de l’un des 2, mais à moins d’être fans des 2 RPG correspondants, l’achat des 2 jeux n’est pas indispensable car le gameplay est identique.

1 comment
  1. « Persona 5: Dancing in Starlight » sur PS Vita est magnifique en termes de graphisme. De plus, les chargements sont très courts. Il y a tout ce qu’il faut pour un bon jeu de rythme. Ce que j’aime avec ce titre c’est qu’on a la possibilité de changer l’apparence des personnages.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *