Spare Parts – PSN

title.jpgProfitant une nouvelle fois des remises « exceptionnelles » du PS+, j’ai pris le jeu Spare Parts avec 50% de réduction.

Deux robots, Mar-T et Chip, échoués sur une planète « poubelle » essaient de réparer un vaisseau abandonné pour s’enfuir. Le vaisseau, ou plutôt l’ordinateur de bord Con-rad aidera les deux acolytes dans leur quête. Tous cela en combattant la faune locale et les Krofaxs, une race extra-terrestre menée par le seigneur Krung, qui veulent s’emparer du vaisseau…

title.jpgProfitant une nouvelle fois des remises « exceptionnelles » du PS+, j’ai pris le jeu Spare Parts avec 50% de réduction.

Deux robots, Mar-T et Chip, échoués sur une planète « poubelle » essaient de réparer un vaisseau abandonné pour s’enfuir. Le vaisseau, ou plutôt l’ordinateur de bord Con-rad aidera les deux acolytes dans leur quête. Tous cela en combattant la faune locale et les Krofaxs, une race extra-terrestre menée par le seigneur Krung, qui veulent s’emparer du vaisseau…

Spare Parts est un jeu de plateforme/aventure que l’on pourrait rapprocher de Ratchet & Clank, mais en moins bien. Jouable seul ou à deux en ligne ou sur la même console, le jeu nous envoie dans 4 mondes différents, divisés en 4 niveaux en moyenne. 100 pièces du vaisseau à récupérer sont repartis dans ces 16 niveaux, certaines facilement visible, d’autres cachées ou moins accessibles. D’autres robots échoués sont également à sauver dans certains niveaux.

La caméra est gérée totalement par le jeu, mais elle n’est pas toujours bien placée. A cause de cela les sauts sont parfois aléatoires, on ne sait pas où on va retomber malgré une ombre portée qui apparaît au point de chute quand elle n’est pas cachée par le décor.

Coté graphismes et réalisation, le jeu s’en sort bien pour un jeu PSN. Les décors sont variés selon les mondes et toujours très coloré. Les personnages principaux et ennemis sont correctement animés. Les collisions avec le décor et les ennemis sont parfois surprenantes, entre les murs invisibles et les boss qui nous tuent alors qu’il ne nous ont pas touché…

En parlant de mourir, nous ne sommes que peu pénalisé quand on échoue une action, quelques pièces en moins et c’est tout. On recommence quasiment au même endroit, et au même moment. Mourir pendant un combat contre un boss ou n’importe quelles vagues d’ennemis ne nous oblige pas à recommencer, on redémarre comme si on été jamais mort avec le plein de vie.

Des pouvoirs spéciaux sont à récupérer (5 au total), ils permettront de passer des obstacles, mais aussi de revenir dans les précédents niveaux pour récupérer les pièces qui n’étaient pas accessible sans ces pouvoirs. Ces pouvoirs peuvent être améliorés avec l’argent gagné dans les niveaux. Il faudra parfois être à deux pour accéder à certaines pièces en combinant les capacités des deux robots (il est possible d’utiliser 2 manettes pour récupérer ces pièces tout seul).

Il faut compter 5 à 7 heures pour finir le jeu et 10h pour récupérer toutes les pièces du vaisseau. Pour les chasseurs de trophées, 13 sont à acquérir au long de l’aventure, dont un précieux trophée de platine (très rare dans les jeux PSN) que l’on qualifiera sans problème de « easy platine », ainsi que 10 trophées en or et 2 trophées d’argent que l’on gagnera tout deux au bout de 5 min après le tutoriel…

sp1.jpg

sp2.jpg

sp3.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

2 comments
  1. ça a l’air vraiment sympa, c’est vrai que les image me font beaucoup pensé à Ratchet & Clank, que j’aime beaucoup 🙂

  2. Il est génial ce jeu ^^

Comments are closed.