Phineas et Ferb : Voyage dans la deuxième dimension – PS3

index.jpgComme prévu, voici mon avis sur ce jeu gagné à un concours que j’ai platiné tout récemment. Phineas et Ferb est à l’origine un dessin animé Disney, mais le jeu est basé sur le film qui est sorti il y a peu. Et si comme moi vous ne connaissez pas ce dessin animé, 4 épisodes sont inclus sur le disque…

index.jpgComme prévu, voici mon avis sur ce jeu gagné à un concours que j’ai platiné tout récemment. Phineas et Ferb est à l’origine un dessin animé Disney, mais le jeu est basé sur le film qui est sorti il y a peu. Et si comme moi vous ne connaissez pas ce dessin animé, 4 épisodes sont inclus sur le disque.

C’est un jeu de plateforme (jouable seul ou à deux durant toute l’histoire), avec de temps en temps des phases de shoot en jetpack (et même un combat de robot géant). Pour progresser, il faudra de temps en temps fabriquer des objets grâce à des pièces reparti dans les niveaux (ce qui semble être l’esprit du dessin animé) et bien sur se débarrasser des ennemis.

Pour cela 6 armes sont disponibles (déblocables au fur et à mesure de l’histoire), elles évoluent avec de l’XP (gagné en les utilisant) mais aussi des puces que l’on trouve, achète ou échange contre des composants que l’on récupère dans le jeu après avoir tué des ennemis ou détruis certaine partie du décors. Ces armes servent aussi à enclencher certains mécanismes ou résoudre des puzzles (jamais très compliqué, voir trop simple malheureusement).

10 personnages sont jouables (il faudra évidement en débloquer certains) avec chacun une capacité spéciale et une arme de prédilection, malgré cela je n’ai pas vue de différence entre tout ces personnages (sauf celui qui permet de gagner plus d’XP).

6 mondes (dont un en noir et blanc rendant hommage au premier dessin animé de Mickey) sont à parcourir avec leur design et ennemis respectifs, ce qui permet d’éviter la monotonie.

Mais on n’aura pas le temps de trouver le jeu monotone, car il se fini vite, très vite. Il m’a fallu 3h30 de jeu pour en venir à bout en ayant fais pas mal d’à coté. De plus, le jeu n’a présenté aucune résistance même pour les boss. Et oui, il ne faut pas oublier que c’est un jeu qui est destiné aux enfants en priorité…

Pour booster un peu sa durée de vie, le jeu intègre deux mini jeux, un jeu de “pince” comme dans les foires, où il faut attraper des capsules renfermant des figurines, puces ou tickets pour acheter des choses, et un jeu de “boules” où il faut les lancer dans des zones pour marquer des points et gagner des tickets. Pour jouer à ces jeux, il faut trouver des jetons caché (plus ou moins) dans les niveaux de l’histoire.

Les tickets gagnés permettent d’acheter des figurines à collectionner, de débloquer des personnages et costumes, mais également des puces pour les armes. Cela n’est pas obligatoire pour l’histoire, mais permet d’engranger des trophées…

Au final il m’a fallu un peu plus de 5h de jeu (mini-jeu exclu) pour le platine, car il y a certains trophées qui obligent à faire des actions spéciales dans certains niveaux (ne pas tomber dans un passage compliquer, battre un boss en tant de temps…), ce qui amène une légère difficulté au titre (surtout pour des enfants je pense).

Graphiquement, le jeu n’est pas aussi fin que le dessin animé, mais cela reste correct. Coté son, les voix de certains personnages sont parfois un peu énervante, mais ce sont bien celle du dessin animé.

Pour conclure, j’ai bien aimé ce jeu malgré une difficulté inexistante et une durée de vie faible. Le jeu n’apporte rien de neuf, mais les éléments utilisés sont maitrisés. C’est donc un jeu parfait pour les enfants, les joueurs qui ne veulent pas se prendre la tête (ça fais du bien parfois) et les chasseurs de trophées.

03D4022604621636-c1-photo-oYToxOntzOjE6InciO2k6OTgwO30=-phineas-ferb-voyage-dans-la-deuxieme-dimension.jpg

03D4022604148124-c1-photo-oYToxOntzOjE6InciO2k6OTgwO30=-phineas-and-ferb-across-the-second-dimension.jpg

028A016D04621634-c2-photo-oYToxOntzOjE6InciO2k6NjUwO30=-phineas-ferb-voyage-dans-la-deuxieme-dimension.jpg