Everybody’s Golf – PSVita

EBgolf_banner.jpgBien que je sois un “vrai” golfeur depuis plus de 9 mois, je n’ai pas joué à un jeu de golf depuis quelques années (c’était Pangya, gratuit sur PC). J’ai donc acheté Everybody’s Golf sur PSVita, car j’imaginais que le jeu serait très bien pour ce type de support…

EBgolf_banner.jpgBien que je sois un “vrai” golfeur depuis plus de 9 mois, je n’ai pas joué à un jeu de golf depuis quelques années (c’était Pangya, gratuit sur PC). J’ai donc acheté Everybody’s Golf sur PSVita, car j’imaginais que le jeu serait très bien pour ce type de support.

Six parcours (de 18 trous) nous attendent dans le jeu, c’est peu, mais les parcours étant suffisamment différents (Style et difficulté), que cela n’est pas trop gênant. Et pour varier un peu, chaque trou a deux départs possibles (tee court et long), ce qui oblige souvent à passer à d’autres endroits pour éviter les différents pièges présents sur le terrain.

Le cœur du jeu solo est un mode défi. Sur chacun des 6 niveaux (Débutant, Amateur, Senior, Bronze, Argent et Or, plus un avec des duels uniquement), 5 parcours (de 9 ou 18 trous) sont présents, ainsi qu’un duel une fois les précédents parcours gagnés (et une étoile obtenue). Si les premiers parcours ne posent pas trop de problème, la difficulté arrivent rapidement, en effet, le jeu ne manque pas de challenge…

Il y a également la possibilité de gagner des couronnes en plus des étoiles en réussissant les défis d’une certaine façon (gagner avec au moins 3 bogey sur un 18 trous ou marquer un certain nombre de point par exemple), cela débloquera un nouveau duel (forcement plus difficile) une fois les 5 couronnes gagnées par niveau, mais rien dans le jeu ne nous dis ce qu’il faut faire (ou ne pas faire) pour obtenir ces couronnes. Le trophée consistant à obtenir toutes les couronnes ne sera vraiment pas de tout repos !

Pour arriver à finir tout ces défis, une douzaine de personnages sont jouables. Au nombre de 2 au départ, il sera possible d’en débloquer d’autres en les achetant dans le magasin grâce aux points gagnés en jouant. Ce ne sont pas les seuls “objets” déblocables, il y a en effet beaucoup de chose à acheter, des choses impactants directement notre façon de jouer (clubs et balles), mais aussi plus anecdotiques comme les tenues, musiques, illustrations… De quoi passer de très nombreuses heures si vous désirez tout débloquer.

Coté gameplay, le classique 3-click est présent. Un click (bouton croix) pour commencer le coup, un second pour arrêter la jauge de force, puis un dernier pour la précision du coup. 5 versions de ce coup (jauge de force et précision différentes), dont 3 à débloquer, sont possibles, mais la première ou la dernière – celles que l’on retrouve dans tous les jeux – sont pour moi les plus simples à prendre en main. Mais cela ne sera pas facile pour autant, il faut être vraiment précis dans le timing pour réussir un coup parfait, surtout si on veut utiliser les effets (backspin, sidespin…) de la manière la plus efficace possible.

Il faudra beaucoup d’entrainement pour connaître et maîtriser tout les parcours (surtout les 3 derniers qui regorge de “pièges”). Les greens sont la plupart du temps très torturés, et il est dur de réussir son putt à tous les coups, surtout à partir de 6-7 mètres de distance à cause du relief donc. Pour ceux qui s’y connaisse un minimum, la physique de balle, les effets… sont impeccables, je me suis surpris à appliquer des astuces que j’ai appris sur les parcours ou lues dans les guides de golf (alors que je ne les maîtrise pas en vrai) et voir que le résultat était conforme à ce que j’attendais. J’ai réussi pas mal de beau coup grâce à mon expérience réelle.

Coté graphisme, le jeu est très coloré, les personnages typés manga, les abords des parcours sont bien habillés (même si le manque de polygone se fais sentir sur certains décors), tout cela est agréable, mais pas transcendant. Les capacités de la Vita n’ont pas été complètement utilisées.

En parlant de capacité de la console, celle spécifique à la Vita (tactile, gyroscope…) sont sous-exploité. Grâce à l’écran tactile, (en plus de se déplacer dans les menus) il est possible de balayer quelques feuilles sur le parcours, de remuer les arbres ( !?) oy de faire bouger les animaux se trouvant sur le parcours (ours, poules… !?). Le gyroscope permet de regarder tout autour de son joueur avant de jouer son coup, marrant la première fois, mais totalement inutile ! Pour finir, le pavé tactile arrière sert à obtenir des informations sur un point précis (distance par rapport à notre balle et au trou, hauteur relative …) de quoi bien étudié le parcours, même si cette fonctionnalité n’est pas indispensable (je l’ai découverte par hasard en posant la console sur mon genou ^^).

En conclusion on a à faire à un jeu de golf accessible aux débutants, mais suffisamment pointu pour les experts. Parfait pour des sessions de jeu “courtes”, 10-15 mn suffisent pour faire un parcours de 9 trous. Qui nous tiendra de longues heures sur les parcours (même si seulement 6 parcours de 18 trous sont dispo). Et malgré qu’il ne tire pas vraiment parti des capacités de la console, c’est très bon jeu de golf que je recommande chaudement au fan de golf et aussi aux autres (essayez au moins la démo…).

 

Everybodys-Golf_Screen4_04032012.jpg

Everybodys-Golf_Screen1_04032012.jpg

Everybodys-Golf_Screen2_04032012.jpg