L’abécédaire des jeux vidéo

128274Ddriving-Joystick015-04-91.jpgVoici une nouvelle rubrique sur le blog, chaque semaine (enfin j’espère ^^), je parlerais d’un jeu, souvent ancien, auquel j’ai joué et dont j’ai envie de parler pour une raison ou une autre. Et comme la rubrique s’appelle l’abécédaire, je vais faire prendre un jeu pour chaque lettre de l’alphabet. Les jeux sont choisit sur un critère totalement subjectif (je ne prêtant pas choisir LE meilleur jeu), et si vous avez d’autres titres correspondants à la lettre de la semaine, n’hésitez pas à nous partager votre expérience avec ce jeu.

Pour commencer, je vais donc prendre le 4…

128274Ddriving-Joystick015-04-91.jpgVoici une nouvelle rubrique sur le blog, chaque semaine (enfin j’espère ^^), je parlerais d’un jeu, souvent ancien, auquel j’ai joué et dont j’ai envie de parler pour une raison ou une autre. Et comme la rubrique s’appelle l’abécédaire, je vais faire prendre un jeu pour chaque lettre de l’alphabet. Les jeux sont choisit sur un critère totalement subjectif (je ne prêtant pas choisir LE meilleur jeu), et si vous avez d’autres titres correspondants à la lettre de la semaine, n’hésitez pas à nous partager votre expérience avec ce jeu.

Pour commencer, je vais donc prendre le 4. Non, je ne parle pas en leet, j’ai décidé de débuter par un jeu ayant un titre qui commence avec un chiffre, et le 4 en l’occurrence. Le jeu est donc 4D Sport Driving (aussi connu sous le nom de Stunts) un jeu de course sorti en 1990 sur PC.

A l’époque, le jeu impressionnait avec sa technique tout en 3D avec vue intérieur, mais ce n’était pas ça seule force. Plusieurs véhicules aux comportements différents, mais surtout une conduite exigeante où un seul petit effleurage contre un mur, ou une mauvaise réception d’un saut est synonyme d’élimination directe. Et quand on sait que le jeu est rempli de tremplins, loopings, virages sérés ou encore d’obstacles en plein milieu de la route, ce n’est pas toujours facile de finir la course et encore moins de faire un temps canon.

stunts1.png 564810.png

En plus des circuits déjà disponibles, il y a un éditeur de niveau (en 2D). Et oui, c’est un peu l’ancêtre de TrackMania. L’éditeur est très facile d’utilisation, et il faut peu de temps pour faire un petit circuit et se lancer dessus. Il existe des centaines de circuits encore téléchargeable aujourd’hui. Je me souviens encore avoir créé plein de circuits les plus tordus possibles (surtout avec plein de saut) pour mon plaisir. Malheureusement, l’éditeur de circuit n’autorise pas toutes les folies, mais il est facilement possible de le berner en créant un petit circuit (une simple boucle) puis en créant à coté son circuit ne respectant pas les règles de l’éditeur.

Pour finir, un replay de la course est également dispo, ce qui montre que le jeu était bien complet pour son époque.

stunts4.png stunts2.png

Pour ceux qui veulent essayer le jeu, il est téléchargeable en abondonware à cette adresse. Et il y a même un remake amateur du jeu en cours (que j’ai découvert en faisant cet article et que je n’ai pas encore essayé).

Comme je l’ai déjà dis, n’hésitez pas à partager votre jeu correspondant à la lettre de la semaine (oui je sais, aujourd’hui c’est les chiffres).

564305.png 564608.png

3 comments
  1. L’idée de cette rubrique est une super idée. De quoi nous replonger dans les jeux où nous étions bambins. Je ne connaissais absolument pas ce jeu (du moins je ne m’en rappelle absolument pas). Merci pour la découvert, j’en suis sur que tu m’en feras découvrir chaque semaine 🙂 Sinon de mémoire je ne connais pas de jeux portant le chiffre 4, les plus “rétro” que je connaisse doivent Résident Evil 4 et Suikoden IV sur PS2…

  2. Désolé pour le doublon, je viens de me rappeler qu’il y’ avait Phantasy star IV sorti sur Megadrive en 1994. 🙂

  3. Sympa cette nouvelle rubrique, et en plus tu commences avec un jeu que j’ai adoré à l’époque.
    Je faisais des circuits bien tordus et on délirait avec des amis dessus. De bons souvenirs.

Comments are closed.