Les goûts et les couleurs – Les “open world”

gta-3-map.jpg

Voici une nouvelle rubrique où j’ai envie de parler de différents aspects des jeux vidéo et d’en dire ce que j’aime ou pas. C’est un avis totalement subjectif et tout le monde ne sera surement pas d’accord avec moi, mais comme on dit, les goûts et les couleurs ça ne se discute pas…

Aujourd’hui je vais parler des jeux open world, c’est-à-dire des jeux…

gta-3-map.jpgVoici une nouvelle rubrique où j’ai envie de parler de différents aspects des jeux vidéo et d’en dire ce que j’aime ou pas. C’est un avis totalement subjectif et tout le monde ne sera surement pas d’accord avec moi, mais comme on dit, les goûts et les couleurs ça ne se discute pas…

Aujourd’hui je vais parler des jeux open world, c’est-à-dire des jeux ayant un monde ouvert où l’on peut (plus ou moins) faire ce que l’on veut entre chaque mission. Celui que l’on considère comme le précurseur des jeux à monde ouvert (en 3D tout du moins) est un grand succès de la PS2 : Grand Theft Auto III (GTA 3). Ce fut une vrai claque en 2001, avec la possibilité de se balader librement sur 3 îles d’une taille qui paraissait énorme à l’époque.

Plusieurs épisodes de GTA et bien d’autres jeux plus tard, un monde ouvert est devenu un argument commercial pour un bon nombre de jeux (syndrome c’est moi qui ai la plus grosse… carte), mais à mon goût ils ne sont pas toujours exempts de défauts.

11691_1.jpg 1902.jpg

Le plus gros reproche que je fais à ces jeux, et le fait de devoir parcourir la carte – trop souvent d’un bout à l’autre – pour aller d’une mission à l’autre. N’ayant pas toujours de longues sessions de jeu, je veux parfois aller à l’essentiel, c’est-à-dire les missions principales. Et quoi de plus frustrant que de passer le tiers de son temps (estimation très grossière et surement non-objective) à devoir se balader à pieds, à cheval, en voiture, sur les toits voir même en planant pour aller au point de départ de la mission et parfois même en étant obliger d’éviter les ennemis présents pour ne pas perdre encore plus de temps…

Bien sur il existe dans certains jeux des moyens d’aller plus rapidement sur un lieu (Taxi dans GTA, Passage souterrain dans Assassin’s Creed…), mais ce n’est pas toujours le cas ou simplement accessible dès le début du jeu. D’autres jeux nous font faire les missions dans une partie du monde avant de passer à une autre tout en nous laissant le loisir de se balader si on le désire (Batman Arkham Asylum par exemple).

batman-arkham-asylum_04.jpg red-dead-redemption-9_050002D000616031.jpg

Evidement ces mondes ouverts ne sont pas là uniquement pour nous faire faire des allers-retours à la recherche de missions à faire (pour allonger la durée de vie d’un jeu ?). La majeure partie de l’action s’y déroule en utilisant intelligemment la carte du monde (à part certaine mission qui sont simplement d’aller d’un point A à un point B éloigné sans rien d’autre ou presque, mais c’est heureusement rare).

Autre point souvent gênant dans les mondes ouverts, la collecte d’objets qui existe depuis bien avant ce genre de jeu. Avant ils étaient cachés à certains endroits difficilement accessible du niveau (jeu de plateforme par exemple), maintenant le plus dur n’est pas d’y accéder, mais simplement de le trouver dans un terrain de jeu immense. Je pense particulièrement aux pigeons à dégommer dans GTA 4 et aussi aux drapeaux/plumes à trouver dans la série Assassin’s Creed, mais il y en a plein d’autre.

Heureusement dans certain jeux, la chasse aux objets est bien plus intéressante, par exemple les panneaux à détruire et les sauts uniques dans Burnout Paradise où il faut faire preuve d’un bon niveau de pilotage, ou sous une forme un peu plus évoluée les défis de l’Homme-mystère dans Batman ou les défis de chasse dans Red Dead Redemption.

Burnout_Billboard.jpg infamous-2-8_050002D000908111.jpg

Au final, j’aime beaucoup les jeux en monde ouvert dont j’ai parlé (et d’autres également), mais à trop vouloir en rajouter (plus d’objets, carte plus grande…), ils perdent parfois un peu de leur superbe, et moi je perds parfois l’envie d’y jouer malgré leurs qualités (AC revelations ou Batman Arkham City par exemple).

Et vous, êtes vous d’accord avec mon avis sur les mondes ouvets ? N’hesitez pas à debattre de ce sujet en commentaire…

1 comment
  1. le grappin rallongé de just cause 2 PC est du coups idéal pour éviter de trop trainé

Comments are closed.