[Test] Dreams – PS4

Longtemps resté en beta, Dreams de Media Molecule (les créateurs de Little Big Planet) est enfin arrivé sur PS4 pour tout le monde en magasin pour moins de 40€.

Tout comme Little Big Planet (LBP), Dreams est composé de 2 parties : le jeu et la création. Par contre, la partie aventure de Dreams (faite par Media Molecule) est plus courte que les aventures de Sackboy des différents LBP.

L’aventure nous propulse dans les rêves d’Art, un joueur de jazz déprimé qui mélange de nombreux styles de jeu : point&click, plateforme, réflexion… Un mix audacieux qui rempli parfaitement son role : nous faire découvrir les possibilités du moteur de Dreams à proposer des gameplay très différents les uns des autres. Malheureusement, cette aventure -fort agréable – ne dure que 3-4 heures.

Pour continuer à jouer, il faudra donc passer à la découverte des créations d’autres joueurs. et comme le jeu a été longtemps disponible en version beta pour de nombreux joueurs, les créations sont abondantes. Cela va du simple niveau où il faut appuyer le plus possible sur un bouton, aux créations immenses en open-world ou presque, sans oublier les faux remake d’autres jeux… Tous avec des gameplay différents, ce qui rend difficile ce genre de test car je ne peux pas vraiment parler de gameplay du jeu à proprement parler car il y en a une infinité !

Chaque jour de nombreux niveaux s’ajoute, et la durée de vie est presque infinie, tout comme dans LBP où des millions de niveaux ont été crée pour Sackboy. Dreams est bien un jeu pour les joueurs mais aussi pour les créateurs en herbe.

Par manque de temps, je n’ai pas chercher à m’investir dans la création de niveaux, mais en ayant suivant les tutoriels, on sent déjà bien le potentiel créatif du jeu pour peu que l’on ait du temps à consacrer à cela. Pour info le jeu est jouable au PSMove, ce qui simplifie la création des niveaux grâce au pointage style souris.

Dreams promet de longues heures de jeu à découvrir les créations des autres joueurs, mais déçoit un peu avec sa trop courte aventure principale qui malgré ses qualités ne restera pas dans les mémoires. De plus le jeu manque de personnalité en l’absence de mascotte comme Sackboy pour LBP, et repose trop sur les créations des joueurs. Heureusement son pris bas (parfois trouvable dans les 30€) et des créations à la hauteur de certains bons jeux en font une valeur sûre.

1 comment
Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *