Frogger : Hyper Arcade Edition – PSN

Frogger-Hyper-Arcade-Edition-Screenshot-01.jpgVoila la petite grenouille de notre enfance – enfin moi j’avais à peine 1 an quand elle a débarquée en 1981 – de retour pour souffler (dignement ?) ses 30 bougies.

Pour ceux qui ne connaissent pas Frogger (il y en a ?), il s’agit un jeu très simple d’apparence où il faut faire aller une grenouille du bas de l’écran vers le haut…

Frogger-Hyper-Arcade-Edition-Screenshot-01.jpgVoila la petite grenouille de notre enfance – enfin moi j’avais à peine 1 an quand elle a débarquée en 1981 – de retour pour souffler (dignement ?) ses 30 bougies.

Pour ceux qui ne connaissent pas Frogger (il y en a ?), il s’agit un jeu très simple d’apparence où il faut faire aller une grenouille du bas de l’écran vers le haut. Evidement il y a des obstacles, sinon il n’y aurait pas d’intérêt. Il faut d’abord traverser une autoroute en évitant les véhicules puis une rivière en passant sur des rondins ou des tortues (ne cherchez pas la logique…) sans tomber dans l’eau (et oui notre grenouille ne supporte pas l’eau…).

Heureusement dans cette version anniversaire, le mode classique n’est pas le seul. 5 autres modes répondent également présents. La plupart ont le même principe (ramener sa grenouille en haut), mais avec des variantes (2 grenouilles contrôlées en même temps, passé sur le plus de case possible pour marqué plein de points…). De plus ils sont jouables jusqu’à 4 joueurs (ou IA).

PSN_Shot02.jpg PSN_Shot07.jpg

Un mode de jeu est différent des autres et c’est celui qui n’a le plus attiré. Ici, il y a deux autoroutes (et donc plus de rivières), et il faut passer sur toutes les cases en surbrillance sans sortir de celles-ci et toujours en évitant de se faire écraser. Une vingtaine de niveaux différents sont présents et cela change un peu.

Coté graphisme, il y a le choix ! A chaque début de niveau, il est possible de choisir entre plusieurs “skins”. Les principaux sont : Classiques, c’est-à-dire en style 8-bit comme à l’origine ; Futur, avec des graphismes au gout du jour ; et Hyper, tout en néon style Tron. Il y a également d’autres “skins” déblocables qui représentent des jeux à succès de Konami.

PSN_Shot03.jpg PSN_Shot06.jpg

En conclusion, c’est un retour sympathique de la licence avec juste assez de nouveautés pour se justifier, mais le prix de presque 10€ pourra en rebuter plus d’un (ce que je comprends). A essayer avant d’acheter…